samedi 4 mars 2017

10 - Analyse supplémentaire : Poids démographique des Canadiens-français et appuis à la souveraineté

Poids démographique des Canadiens-français et appuis à la souveraineté
Par Grégoire Bergeron M.Sc.A.


Introduction

Le déclin du poids démographique de l’ethnie canadienne-française (ECF) soulève plusieurs questions.  Parmi celles-ci surgit la suivante : quel sera l’effet du déclin de l’ECF sur l’appui des Québécois à la souveraineté? Considérant que la souveraineté trouve proportionnellement plus d’appuis chez l’ECF que chez les autres Québécois, il apparait évident que la souveraineté ne sera plus un enjeu lorsque l’ECF deviendra minoritaire. Les souverainistes peuvent toujours espérer convaincre les Québécois d’origines diverses, le fait est que la proportion d’immigrants de 1re génération et leur descendants est en augmentation alors que la proportion des Canadiens-Français est en chute libre.  Autrement dit, en sous-entendant que les immigrants sont en écrasante majorité des fédéralistes, on comprend que les convertis sont de moins en moins nombreux et que le nombre de ceux qu’il faut convertir augmente sans cesse. 

Il n’est pas nécessaire d’avancer dans le futur pour observer que le déclin de l’appui à la souveraineté suit le déclin du poids démographique de l’ethnie canadienne-française (ECF). Il ne suffit que de regarder dans le passé en  portant en graphique ces deux phénomènes pour ensuite en faire l’analyse.  Les résultats de l’étude : « Immigration de masse au Québec : effet sur le poids démographique des canadiens-français » ainsi que les centaines de sondages réalisés sur la question référendaire  permettent d’en faire la comparaison.  Notez que mon objectif n’est pas de faire la démonstration du lien de cause à effet, je laisse le loisir à d’autres;  je souhaite seulement faire l’illustration de la corrélation des deux phénomènes.


Méthodologie

Démarche

L’exercice consiste simplement à porter en graphique le poids démographique de l’ethnie canadienne-française (ECF) et l’appui à la souveraineté.

Hypothèses de travail
  • Les années 1962 à 1970 ne peuvent être utilisées, car le rapport des Canadiens-français appuyant la souveraineté n’est pas stable et n’a pas encore atteint de plateau.
  • Pour les années 1990 à aujourd’hui, la fraction des Canadiens-français appuyant la souveraineté est relativement stable sur le long terme, mais fluctue de manière cyclique sur le court terme selon les circonstances politiques (commission Gomery, échec de Lac Meech, changement de gouvernement, etc.). 
  • Les années 1980 à 1990 ne seront pas utilisées, car il est difficile de tracer la ligne entre la période de croissance de l’appui à la souveraineté et l’atteinte du plateau des appuis.

Poids démographique de l’ethnie canadienne-française

Le poids des Canadiens-français de 1971 à 2014 (estimation), de 2015 à 2050 (projection) a été déterminé tel que décrit dans mon étude  « Immigration de masse au Québec : effet sur le poids démographique des canadiens-français ».

Appuis à la souveraineté

La professeure Claire Durand de l’Université de Montréal possède une compilation des 958 sondages sur la souveraineté de 1962 à 2008; nous utiliserons les valeurs de 1990 à 2008, pour un total de 691 sondages.  Pour les années 2008 à 2016, nous utiliserons 16 sondages provenant de CROP, Léger et Angus Reid disponibles sur Wikipédia. Dans le but d’éliminer l’extrême variabilité des sondages, nous utiliserons la moyenne de chaque année. 


Résultats et discussion

La comparaison du déclin de l’appui à la souveraineté comparé à celui du poids démographique des Canadiens-français est présentée dans la figure suivante.  On remarque que le déclin de l’appui à la souveraineté est corrélé avec le passage du temps avec un coefficient de détermination de 0.65; ceci démontre une tendance lourde qui dépasse les cycles politiques; les changements de gouvernement sur 26 ans n’ont eu que très peu d’effet sur cette tendance.  La tendance montre que l’option souverainiste diminue de 0.58% par ans; c’est ainsi 15% d’appuis perdus sur 26 ans.



La corrélation avec le temps qui passe démontre que parmi les causes du déclin de l’appui à la souveraineté il y en a au moins une qui est constante et dont l’effet est important.  C’est quand on observe le déclin du poids des Canadiens-français que l’on comprend que celui-ci pourrait très bien être une des causes principales du déclin du vote souverainiste. En effet, l’ethnie canadienne-française décline de 0.45% par ans alors que le vote souverainiste décline de 0.58%.  Quand on fait une régression linéaire entre les deux phénomènes, on calcule un coefficient de détermination de 0.62 ce qui est très bon considérant la volatilité des opinions politique.  

Autre cause de déclin

En supposant que 60 à 70% des Canadiens-français appuient la souveraineté, le déclin de ceux-ci n’explique que la moitié de la baisse du vote souverainiste. Bien que nous ayons probablement identifié une des causes majeures du déclin, il reste encore la moitié de la baisse des appuis à expliquer, défis que je laisserais à d’autres.


Conclusion

Les 26 dernières années ont vu l’option souverainiste baisser de 0.58% par an pour un total de 15%.  Si la chute des Canadiens-français n’explique probablement que la moitié de la baisse de l’appui à la souveraineté, cette baisse est cependant irréversible à moins que l’on augmente la fécondité canadienne-française tout en réduisant l’immigration.  De plus, en supposant que les souverainistes réussissent à éliminer les autres causes du déclin de leur option, le temps joue contre eux puisque les 20 prochaines années permettront d’observer un déclin des Canadiens-français du même ordre que celui des 26 dernières années; la tendance étant en s’accélérant. Ainsi, il est attendu à ce que l’option souverainiste baisse de façon permanente.
Note : Le terme « Canadien-français » fait référence aux individus composant l’ethnie canadienne-française.  À ne pas confondre avec francophone.


Références

Bergeron Grégoire (2017), « Immigration de masse au Québec : effet sur le poids démographique des Canadiens-français », https://vigile.quebec/IMG/pdf/immigration_-_effet_sur_le_poids_demographique_des_canadiens-francais.pdf

Durand Claire (Consulté le 7 octobre 2017), « Archives des sondages portant sur la souveraineté du Québec, de 1962 à aujourd'hui », http://www.mapageweb.umontreal.ca/durandc/souverainete/recherche_souverainete.html


Wikipédia (Consulté le 7 octobre 2017), « Souverainisme au Québec », https://fr.wikipedia.org/wiki/Souverainisme_au_Qu%C3%A9bec#Opinion_publique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seuls les membres de ce blogue sont autorisés à publier des commentaires.